Une visite virtuelle de votre établissement ça sert à quoi?

planetKC

 

2016 est annoncée comme l’année du démarrage des lunettes de réalité virtuelle.

Côté terminaux de visionnage les annonces vont bon train, Facebook s’est emparé des Oculus Rift, mais des acteurs comme Sony ou HTC sont aussi sur les rangs.

Au début de la chaîne de production ce sont des acteurs comme Gopro, Nikon ou encore le pas si moribond Kodak qui essaient de proposer à “Mr-Tout-le-Monde” de capturer  son environnement direct en vue 360°.

Le principe vous le savez déjà est de saisir en photo ou en vidéo une sphère de 360°, sphère à l’intérieure de laquelle le spectateur va pouvoir diriger son regard comme il l’entend.

Si en vidéo de fiction le format se cherche encore car il entrainera un séisme dans la façon d’écrire un film dans lequel c’est le spectateur qui choisira de regarder tel ou tel angle de vue, privilège qui était jusqu’à présent réservé au réalisateur, en video et photo documentaire les champs d’application sont multiples. Je passerai sur la video de surveillance qui est un domaine évident. Non il y a un domaine de la réalité virtuelle qui est déjà entré dans nos moeurs.

Je vais rappeler à ceux qui crient déjà :” La réalité virtuelle! C’est de la science fiction, ça ne marchera jamais”  que finalement nous utilisons un petit service de réalité virtuelle depuis maintenant presque 10 ans et ce sans même plus nous rendre compte du côté virtuel de ce produit :  je veux parler de Google Street View. Eh oui, 10 ans déjà que nous sommes  dans la science fiction.

Combien de fois m’en suis-je servi pour faire des repérages en extérieur. Pour expliquer par téléphone l’endroit du rendez vous que j’organisais.

Street View a depuis quelques années un “petit frère” , un faux cousin, c’est la visite virtuelle Google-My-Business que certains établissements commerciaux peuvent faire réaliser par des photographes dans mon genre.

Ici un exemple de magasin de vélos électriques réalisé par mes soins.

Aussi simplement que l’on se promène dans la rue, on peut “pénétrer” à l’intérieur du restaurant ou de la boutique qui nous intéresse.

Alors certes on s’y déplace encore à la souris mais l’expérience sur mobile avec son écran tactile devient vraiment un jeux d’enfant. Et c’est là que Google est très fort. Grâce à cette immersion le client peut se faire un avant goût de l’ambiance de l’établissement. Et lorsque l’on sait qu’il est crucial de se démarquer des concurrents et de faire bonne impression du premier coup auprès de futurs prospects on comprend que proposer une telle visite va devenir un “must have” pour beaucoup de commerces physiques.

En effet, on imagine mal aujourd’hui les nouvelles générations de clients arpenter 1 ou 2 km de rue pour trouver un resto. Tout se fait déjà sur son smartphone. Il est donc tout aussi primordial de pouvoir se mettre en avant sur le smartphone du client que de proposer un belle décoration et une agréable devanture. Pour les commerces proposant des services “en arrière court” : les salles de sport, les instituts de beauté, les espaces de coworking, cette exposition en réalité virtuelle est même un axe majeur de leur capacité à faire venir de nouveaux clients.

Ici une salle de sport faite récemment par votre serviteur.

 

Enfin, on m’avance souvent que le bouche à oreille suffit et que celui ci ne coûte rien. Mais imaginons une scène de conseil entre deux amis aujourd’hui : “tiens je connais une excellente pizzeria à Puteaux!”, que va faire l’ami qui reçoit le conseil, il va descendre voir la pizzeria? Bien évidemment non, il va regarder sur son smartphone et taper (via google Search) le nom de la pizzeria pour pouvoir s’en rappeler. Si alors la fiche Google My business de l’établissement (qui apparaitra en gros à droite) lui propose une visite virtuelle alors les éléments déclencheurs d’une prise de décision à aller dans cette pizzeria vont être décuplés.

Regardez dans l’image suivante la façon que Google a de mettre en avant la fiche Google My Business en haut à droite, il serait dommage de na pas mettre cet encart en valeurs avec de bonnes images, vous ne trouvez pas?

Capture d’écran 2016-02-10 à 09.30.23

Et si, cerise sur le gâteau, la déco vue via cette visite lui plait, alors l’ami n’ira peut être pas tout seul dans la pizzeria en question car il pourra lui aussi faire son “fanfaron” en disant à sa copine du moment : “tu sais je connais une petite pizzeria super bonne et romantique à souhait”.

Dernier argument en faveur des visites virtuelles des fiches google My Business : le référencement naturel local dans Google Search le moteur de recherche web. Avec l’arrivée imminente de la mise à jour de Google Penguin , le nouvel algorithme de recherche de Google la recherche locale va très certainement avoir un impact encore plus important pour le référencement naturel. En effet, les résultats locaux (qui apparaissent juste en dessous des annonces payantes avec une carte google maps sur la page de résultats Google) seront mis de plus en plus en avant par Mr Google.

Capture d’écran 2016-02-08 à 14.38.33

Il est donc plus que judicieux de mettre en valeur votre fiche Google my business car si avoir un site peut être indispensable pour une activité de vente à la fois physiques et en ligne, pour la plupart des commerces physiques classiques une belle fiche Google My Business bien étudiée peut avoir énormément d’impact sur le futur client. Elle permet d’être un point de départ pour augmenter son chiffre d’affaire très simplement car nul besoin de faire appel à une agence de création de site web.

De bons renseignements, de belles images, de bons avis et une très informative visite virtuelle en 360 vont dans 90% des cas suffire à décider un client de venir chez vous.

Faites donc appel à un photographe dans mon genre pour réaliser photos et visite virtuelle de votre établissement. Photos et visite que vous pourrez aussi utilisez sur vos autres plateformes de communications en ligne : page Facebook, site internet, etc.
Retrouvez d’autres visites virtuelles en section Architecture de mon site